Avec 21, la Croix-Rouge française fait rimer innovation et impact social

Stéphane Loubet
A plus de 150 printemps, la Croix-Rouge française n’en finit pas de se réinventer. Après avoir lancé, en 2018, sa direction de l’Innovation, l’association a récidivé, un an plus tard, en inaugurant 21, le 21 mai 2019, son premier accélérateur d’innovation sociale.

A plus de 150 printemps, la Croix-Rouge française n’en finit pas de se réinventer. Après avoir lancé, en 2018, sa direction de l’Innovation, l’association a récidivé, un an plus tard, en inaugurant 21, le 21 mai 2019, son premier accélérateur d’innovation sociale.

Qui peut offrir aux porteurs de projets plus de 1 700 terrains d’expérimentation sur le territoire ? En lançant 21, son accélérateur d’innovation sociale, la Croix-Rouge offre aux (futurs) entrepreneurs des conditions idéales pour faire de leur projet une réalité. Situé au cœur du campus Croix-Rouge à Montrouge, 21 offre aux entrepreneurs de l’innovation sociale un espace de 1 000 m². Au sein de celui, ci des ressources techniques avec, par exemple, un studio numérique, mais aussi une expertise et un savoir faire unique dans les domaines sanitaire, social, médico-social ou encore la formation et le secourisme. « Intégrer l’accélérateur, c’est également bénéficier de la force de notre réseau. La Croix-Rouge dispose de près de 650 établissements et plus de 12 00 unités locales en France, soit un terrain d’expérimentation sans égal pour les porteurs de projet qui souhaitent tester grandeur nature leur solution », explique Hugo Arnaud, Responsable Développement et Partenariats pour 21

Des solutions concrètes

« Un volet d’un vaste plan qui consiste à répondre aux grandes mutations socio-économiques et à l’œuvre et à transformer la Croix-Rouge pour renforcer l’impact de nos actions », poursuit Hugo qui souligne la diversité des formes prises par l’exclusion : « La crise sanitaire n’a fait que renforcer cet état de fait. Saviez-vous, par exemple, qu’en France 13 millions de personnes, soit plus de 20% de la population sont victimes de l’exclusion numérique ? Il était donc vital pour la Croix Rouge de se doter d’un outil qui lui permette de faire face à ces nouveaux défis ».

Depuis le lancement en mai dernier, une trentaine de projets ont déjà été accélérés par 21. « Dans le cadre de notre programme, nous accompagnons pendant 6 mois non seulement des porteurs de projets externes à la Croix-Rouge mais également des bénévoles ou des salariés de l’association qui souhaitent faire de leur projet une réalité », indique Hugo. Avec une franche réussite puisque l’accélérateur a déjà permis l’éclosion de plusieurs très beaux projets comme, par exemple, Toutes mes aides qui permet aux personnes, grâce à une intelligence artificielle de rechercher toutes les prestations sociales et subventions auxquelles elles ont droit. Via son programme intrapreneuriat, 21 a également permis l’éclosion de Minutis qui permet de suivre en temps réel les personnes et les véhicules déployés sur le terrain et de leur transmettre des informations essentielles comme la gestion des moyens (statuts, situation), leur composition (effectifs, véhicules, moyens radios), la nature des interventions et l’évolution de la prise en charge des victimes. « Né lors des attentats du 13 novembre 2015 où une équipe de secouristes a fait le constat que l’accès à l’information au sein du dispositif de secours mis en place pourrait être amélioré, le concept de Minutis est aujourd’hui déployé à grande échelle au sein de la Croix-Rouge mais aussi d’autres partenaires pendant la crise sanitaire…par exemple », explique Hugo. Tous les projets accélérés au sein de 21 ont l’ambition de répondre à une problématique concrète. C’est encore le cas d’Arbitryum qui – par l’intermédiaire d’une plateforme numérique de recueil et d’analyse des données – propose aux EHPAD d’identifier leurs axes de progressions et de bénéficiez de préconisations personnalisées pour les aider à améliorer la qualité de vie des personnes âgées.

Accompagner des startups spécialisées dans l’innovation sociale pour impacter positivement la société, c’est l’objectif de l’accélérateur 21.

Un savoir et un savoir-faire unique

« Afin de garantir le meilleur accompagnement possible, nous réalisons une sélection drastique des projets qui nous sommes présentés. C’est notre façon de garantir un suivi de qualité de la part de nos experts et de nos partenaires qui sont pleinement impliqués dans le développement des projets sélectionnés », souligne Hugo. Pendant 6 mois, un référent de 21 accompagne le porteur de projet de son élaboration, à son prototypage jusqu’à son déploiement sur le terrain. Une occasion unique de se confronter avec les entités concernées de la Croix-Rouge une fois l’accompagnement achevé. « Aujourd’hui, 100% des projets accompagnés par nos équipes ont pu être déployés sur le terrain », affirme fièrement Hugo qui n’entend pas en rester là puisqu’à compter du mois d’avril, 21 ouvrira l’appel à projets de la Saison 4 avec deux programmes généralistes et 3 programmes thématiques pour accélérer l’innovation dans le handicap, favoriser l’emploi des travailleurs en situation de handicap et valoriser les données de santé au service des personnes accompagnées.   

Un impact social et territorial

« Avec 21, nous n’accompagnons pas seulement des startups spécialisées dans l’innovation sociale, nous avons l’ambition d’avoir un impact positif sur la société en développant une plateforme d’innovation sociale.», explique Hugo. Via son accélérateur, l’objectif de la Croix-Rouge est de favoriser les interconnections entre toutes les parties prenantes pour développer des écosystèmes qui rassemble les secteurs public, privé et associatif. « C’est uniquement ainsi qu’on pourra avoir un réel impact assure Hugo Arnaud qui souligne le succès rencontré par les tiers-lieux Croix-Rouge. Des espaces multi-usages, ouvert à tous, qui permettent à des publics d’ordinaire séparés de se rencontrer et de partager des activités pérennes ou ponctuelles et qui contribuent à créer du lien ». Implantés pour l’heure dans des zones rurales ou semi-urbaines, ces tiers-lieux répondent à une véritable attente des territoires qui souhaitent renforcer l’esprit d’appartenance et offrir des lieux d’échange où des publics différents puissent se rencontrer pour mieux répondre aux grands défis auxquels ils doivent faire face. « Il en va de même pour notre accélérateur. Nous avons l’ambition pour demain de nous implanter dans d’autres territoires afin de poursuivre et amplifier le travail entrepris pour favoriser le développement de nouvelles solutions innovantes au service de l’inclusion et faire profiter davantage les porteurs de projets du réseau de la Croix-Rouge ». Avis aux amateurs.

Participez à notre webinar !

Pour vous inscrire au webinar ‘SOCIAL IMPACT : nouveaux modèles de développement, attractivité et cohésion territoriale‘, du mardi 6 avril 2021, cliquez sur ce lien ou sur le bouton ci-dessous :

Total
13
Shares
Contenu précédent

WEBINAR SOCIAL IMPACT : une nouvelle façon d’appréhender le développement territorial

Contenu suivant

Alimentation saine et durable : attirer les bons acteurs pour bâtir un système résilient

Contenus similaires

Ecosystème Santé : enjeux et opportunités

Comment les acteurs de la santé ont réagi pour faire face à l'épidémie du COVID-19 et quelles leçons tirer de cette crise sanitaire ? Chaîne de valeur, circuits courts, supply chain... mon écosystème dispose t-il des atouts nécessaires pour attirer les bons entrepreneurs et investisseurs dans les domaines de la santé tout en répondant aux grands enjeux de société.
Stéphane Loubet
Lire la suite