“Le territoire, pivot de l’inclusion numérique”

Stéphane Loubet
Directrice de projet transformation numérique au Sicoval, Anne-Claire Dubreuil détaille la stratégie mise en place par la communauté d’agglomération du Sud-est toulousain pour lutter contre l’exclusion numérique et revient, sur le rôle majeur des territoires dans ce domaine.
Journée Mêlée numérique à Digital Campus Machine Agent 001 de Freya Games

Directrice de projet transformation numérique au Sicoval, Anne-Claire Dubreuil détaille la stratégie mise en place par la communauté d’agglomération du Sud-est toulousain pour lutter contre l’exclusion numérique et revient, sur le rôle majeur des territoires dans ce domaine.

Pourquoi avoir choisi de mettre l’inclusion numérique au cœur des enjeux du territoire ?

L’exclusion numérique touche plus de 12 millions de personnes en France. Pas seulement des personnes âgées comme on le croit trop souvent mais également des jeunes qui, s’ils maitrisent parfaitement les codes en vigueur sur les réseaux sociaux, ne sont pas toujours à l’aise avec les technologies numériques. Qu’on parle de manque d’équipements ou de compétences, la crise sanitaire – et les différents épisodes de confinement – n’ont fait qu’accentuer la fracture numérique avec, à la clef, la révélation d’une nouvelle population d’exclus dans l’incapacité d’étudier, de télétravailler, d’accéder à un certain nombre de services ou, tout simplement, de remplir un formulaire en ligne comme l’application de sortie dérogatoire par exemple !

Anne-Claire Dubreuil, directrice de projet transformation numérique au Sicoval

D’où le fait de faire de la lutte contre l’exclusion numérique une priorité pour le territoire ?

En signant, dès février 2019, la Charte « Territoire France connectée pour un numérique inclusif », le Sicoval est devenu la première intercommunalité reconnue « Territoire d’action pour un numérique inclusif » (TANI). Avec cette signature, nous nous sommes engagés à faire du territoire un véritable laboratoire d’expérimentations où seront testés de nouveaux outils et dispositifs facilitateurs d’inclusion numérique avant leur éventuel déploiement au niveau national.  Un engagement qui s’inscrit pleinement dans le projet de la communauté d’agglomération qui vise à permettre à chaque individu d’avoir accès aux services offerts par le numérique, pour qu’il puisse y trouver les moyens de gagner en autonomie, en capacité d’agir et ne soit pas laissé pour compte.

Comment procédez-vous ?

Avant de lancer des actions, nous avons souhaité mieux cerner les attentes de la population et, surtout, trouver des moyens d’aller toucher les « invisibles », ceux qui ne viennent pas naturellement dans les lieux dédiés par méconnaissance ou crainte. Avec le concours de la Poste, nous avons mis en place des opérations de porte à porte pour identifier précisément les besoins et appréhender concrètement les inquiétudes et les attentes. En parallèle, nous avons mis en place avec la startup Freya Games des bornes d’arcade interactives afin d’échanger sur la manière d’utiliser les outils numériques.  Une première étape décisive qui nous a permis de mobiliser l’ensemble des parties prenantes et de renforcer la coopération entre les acteurs pour coconstruire des actions adaptées aux besoins des habitants de la communauté d’agglomération.  

Des bornes d’arcade interactive pour échanger sur l’utilisation des outils numériques.

Avec des résultats concrets à la clef ?

Cette démarche nous a permis de réaliser une première cartographie de l’inclusion numérique sur le territoire. Elle a surtout permis de mobiliser l’ensemble des parties prenantes et de renforcer la coopération et l’échange entre les acteurs pour coconstruire des actions adaptées aux besoins des habitants de la communauté d’agglomération. Parmi les autres initiatives majeures, on ne peut pas manquer également de mettre l’accent sur la généralisation, annoncée en début d’année, de l’outil Aidants Connect. L’application qui sécurise juridiquement et techniquement l’opération par laquelle un accompagnateur professionnel réalise une formalité administrative pour le compte d’un usager a ainsi été expérimenté au sein du territoire. Grâce à cette solution, il est désormais possible d’effectuer un suivi des actions réalisées sur le compte de la personne aidée, notamment pour la protéger en cas d’erreur et éviter qu’un tiers usurpe son identité.

Et demain ?

Dans le prolongement du manifeste « agir face à l’urgence de l’illectronisme » et dans le cadre du plan de relance mis en place par le Gouvernement, nous nous sommes engagés, avec la métropole européenne de Lille, la métropole de Lyon, l’Eurométropole de Strasbourg et l’agglomération de La Rochelle, en coopération avec l’association, Les Interconnectés, au sein d’une Coordination territoriale pour l’inclusion numérique (CTIN). Cette gouvernance inédite est l’occasion pour les territoires de reprendre la main sur la question de l’inclusion numérique et de renforcer la coopération entre les hubs régionaux, les départements et les acteurs de cet écosystème. Le travail entrepris au cours des dernières années au sein de Sicoval nous a clairement montré qu’il restait du chemin à faire mais a aussi confirmé le rôle majeur des territoires comme pierre angulaire de l’inclusion numérique.

Participez à notre webinar !

Pour vous inscrire au webinar ‘SOCIAL IMPACT : nouveaux modèles de développement, attractivité et cohésion territoriale‘, du mardi 6 avril 2021, cliquez sur ce lien ou sur le bouton ci-dessous :

Total
0
Shares
Contenu précédent

Alimentation saine et durable : attirer les bons acteurs pour bâtir un système résilient

Contenu suivant

Social Impact : nouveaux modèles de développement, attractivité et cohésion territoriale

Contenus similaires

« L’écosystème, une grille de lecture innovante qui profite aux territoires et aux acteurs en leur sein »

Digital Ecosystems Builder, Véronique G. Boudaud revient sur sa vision de l’approche sous forme d’écosystème et partage avec nous le fruit de son expérience acquise auprès des plus grands acteurs de la Tech. Un échange passionnant à poursuivre, jeudi 6 juillet, dans le cadre du webinar ‘Les écosystèmes, une grille de lecture au service d’actions à impact pour les territoires’.
Stéphane Loubet
Lire la suite

En voiture Simone !

Labellisée « Fabrique de territoire » l’an dernier, Simone rassemble depuis 2015 les habitants de la communauté de communes des Trois forêts et des artistes autour de trois domaines : le champ artistique et culturel, les services aux habitants et l’expérimentation économique et sociale. Zoom sur un tiers-lieu pas tout à fait comme les autres…
Stéphane Loubet
Lire la suite